Qui dit traduction, dit adaptation et localisation !

Dimanche dernier, lors d’un bel après-midi ensoleillé, vous avez envie de cuisiner un délicieux cheesecake aux fruits rouges (ou bien de bons scones aux myrtilles). Vous prenez votre livre de recettes préféré et, à votre grand désespoir, les unités de mesures n’ont pas été modifiées (probablement, à cause d’un choix de l’éditeur) ! Mais 2,5 cups de farine, ça correspond à quoi au juste ?!

Voici ci-dessous un tableau des différentes équivalences :

UnitéAbbréviationSystème métrique
Ounce (once)oz
28,35 g
Pound (livre)lb453,6 g
Stonest6,35 kg
Fluid ounce GB (once liquide impériale)fl oz2,84 cl
Fluid ounce US (once liquide américaine)fl oz2,96 cl
Pint GB (pinte impériale)pt56,83 cl
Pint US (pinte américaine)pt47,32 cl
Inch (pouce)in (")2,54 cm
Foot (pied)ft (')30,48 cm
Yardyd91,44 cm
Milemi1 609 m
UnitéAbbréviationÉquivalence
1 tablespoontbsp15 ml
1 teaspoontsp5 ml
1 cupc250 ml
1/2 cupc125 ml
1/3 cupc80 ml
1/4 cupc60 ml
 LiquideSucreFarineBeurre
1/4 cup 65 ml50 g30 g60 g
1/3 cup85 ml70 g40 g75 g
1/2 cup125 ml100 g65 g115 g
3/4 cup190 ml150 g100 g170 g
1 cup250 ml200 g130 g230 g

 

Maintenant il n’y a plus qu’à vous régaler avec votre cheesecake ou vos scones, miam !

Enfin, pour tous vos besoins en traduction gastronomique ou autre, n’hésitez pas à contacter votre agence de traduction professionnelle In Fine Traduction !

 

La traduction de Joyeux Noël

Noël, traduction

Noël, traduction

Les fêtes de fin d’années approchent à grands pas, il est temps d’envoyer vos cartes de vœux !

Ci-dessous la traduction de Joyeux Noël en plus de 20 langues :

AllemandFrohe Weihnachten
AnglaisMerry Christmas
Arabeميلاد مجيد
BretonNedeleg laouen
Catalanbon Nadal
Chinois圣诞快乐
Danoisglædelig jul
Espagnolfeliz Navidad
Finlandaishyvää joulua
FrançaisJoyeux Noël
Grecκαλά Χριστούγεννα
Hongroisboldog karácsonyt
Italienbuon Natale
Japonaisメリークリスマス
NorvégienGod Jul
Néerlandaisvrolijk Kerstfeest
Polonaiswesołych świąt bożego Narodzenia
Portugaisfeliz Natal
Roumainun Crăciun fericit
Russeс Рождеством Христовым
SuédoisGod Jul
Tchèqueveselé Vánoce

Toute l’équipe d’In Fine Traduction vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année !

Faut-il traduire ses communiqués de presse ?

Traduction, agence de traduction

Traduction des communiqués de presse

Dans cet article, Colleen Pizarev nous explique pourquoi il est important de traduire ses communiqués de presse.

 “Pourquoi est-ce important de traduire ses communiqués de presse?”

C’est l’une des questions que l’on me pose le plus souvent. Et je réponds habituellement : “Вы хотите, чтобы кто-то читал?”

Si vous n’avez pas compris ma réponse, alors vous avez compris là où je veux en venir. Si vous avez compris ce que j’ai dit, alors vous savez qu’il ne suffit pas seulement de rédiger un bon article, il faut également que quelqu’un qui puisse le lire.

Demandez-vous combien de fois vous ouvrez des emails de personnes que vous ne connaissez pas, dans une langue que vous ne comprenez pas très bien, voire pas du tout ? La réponse est probablement « pas souvent ». Si vous êtes un professionnel de la communication en train de rédiger un communiqué de presse, vous voulez très certainement que ce communiqué soit lu par un journaliste et que ce dernier rédige un article sur vos produits ou vos services. Imaginez que vous envoyiez deux communiqués : un en français, l’autre dans la langue maternelle du journaliste. D’après vous, lequel le journaliste ouvrira-t-il ? Eh bien oui, vous avez raison, celui dans sa langue maternelle.

 

Oui, il faut traduire ses communiqués de presse

Il est bien connu que les journalistes sont toujours pressés. Il est difficile de travailler avec des délais serrés, et quand on a moins d’une heure à consacrer à chaque article, avoir un communiqué de presse dans un format éditable (où on peut copier et coller sans restriction) est un réel gain de temps. Le communiqué a aussi plus de chances d’être publié. De plus, lire un document dans une langue qui n’est pas notre langue maternelle et imaginer comment le retranscrire dans sa propre langue prend énormément de temps. Et ce temps-là, les journalistes ne l’ont pas. Par conséquent, il faut traduire ses communiqués de presse.

 

Atteindre directement le public, dans sa propre langue

Si vous choisissez de publier votre communiqué dans une agence de presse, comme PR Newswire, le public aura directement accès aux nouvelles. Néanmoins, la plupart des sites web syndiqués à cette agence de presse requièrent la traduction des articles, parce qu’ils publient dans la langue de leur audience. Enfin, les moteurs de recherche trient les articles par langue. Donc, si vous voulez que votre contenu soit facilement accessible dans le monde entier, il faut prévoir de le traduire dans plusieurs langues.

 

Faire appel à une agence de traduction ou le faire vous-même ?

Donc, vous avez décidé de traduire votre communiqué de presse et de la documentation connexe, et vous commencez à regarder les options. Agence de traduction ? Cela a un coût et où trouver la bonne ?  Outil de traduction automatique ? Oh mon dieu…

Commençons par l’agence de traduction. Il y en a beaucoup, et trouver celle qu’il vous faut vous prendra du temps.  Il y a beaucoup de traducteurs « low-cost » et il ne faut pas se tromper. Notre meilleur conseil est de prendre le temps d’échanger avec votre agence de traduction pour comprendre leur fonctionnement et pour qu’ils cernent avec précision vos besoins. Chez In Fine Traduction, nous prendrons toujours le temps de cerner vos besoins et sommes toujours disponibles pour répondre à vos questions. N’hésitez pas à faire relire la traduction obtenue par un de vos collègues. Méfiez-vous des services à faible coût, ces agences font généralement appel à des traducteurs peu qualifiés et délivrent une traduction d’une qualité plus que discutable.

Passons maintenant à la traduction automatique… Certaines entreprises, qui cherchent à économiser quelques euros de leur budget communication, optent pour l’option de la traduction automatique. Tout le monde a déjà vu des phrases mal traduites (surtout dans les menus de restaurant !).  Elles ont été traduites par l’un des nombreux outils de traduction disponibles sur Internet. Imaginez ce que votre communiqué de presse ou votre documentation marketing deviendra après être passé dans l’un de ces outils. Et pire encore, imaginez la réaction de ceux qui recevront votre communiqué. Ils en riront toute la journée. Et estimez-vous heureux que cette version de votre communiqué ne contienne rien d’offensant… Et le pire, c’est que cela arrive souvent…

Il y a un  beaucoup d’outils qui utilisent des algorithmes complexes, mais d’après notre expérience, ils ne peuvent tout simplement pas remplacer un être humain. Même si vous utilisez cet outil et que vous faîtes réviser le texte par la suite, vous ne gagnerez ni du temps, ni de l’argent. Les frais de révision peuvent être plus élevés que les frais de traduction au mot parce qu’ils sont calculés en fonction du temps passé. Il est souvent plus rapide de traduire un texte que de le corriger, surtout si ce dernier est de mauvaise qualité.  Alors, vous avez fait votre choix ?

L’agence de traduction In Fine Traduction propose de traduire toute votre documentation. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus de renseignements, nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

D’après http://www.prnewswire.com/blog/7406-7406.html

8 faits qui prouvent que la traduction est essentielle dans notre quotidien

1.     La traduction sauve des vies.

Saviez-vous qu’en ce moment-même, des dizaines d’interprètes médicaux travaillent dans des hôpitaux, qu’il s’agisse de traduire pour un riche patient en visite à l’étranger ou pour un réfugié hospitalisé après avoir survécu à la violence et bien d’autres horreurs ?

2.     La traduction empêche la terreur.

La collecte de renseignements est essentielle pour la prévention de la terreur, mais peu importe l’importance des informations recueillies, elles seront inutiles si personne ne peut les comprendre et analyser leur impact potentiel.  Il suffit ici de repenser à ces quelques mots : « demain, c’est l’heure zéro ». Ces mots, initialement prononcés en arabe, ont été interceptés le 10 septembre 2001, mais n’ont été traduits que le 12 septembre, soit le lendemain des attaques du 11 septembre aux États-Unis. Pendant que vous lisez cet article, des analystes des médias étrangers scannent toutes sortes d’informations en provenance d’Iran, de Syrie, de Corée du Nord et d’autres foyers de conflits potentiels. Ils traduisent ces informations afin d’empêcher de futures attaques terroristes.

3.     La traduction maintient la paix.

La diplomatie internationale n’existerait pas sans traduction. Les interprètes et les traducteurs de l’Organisation des Nations Unies et du Département d’État font beaucoup plus que juste convertir d’une langue à l’autre les discours et documents officiels. Les traducteurs apportent souvent leur aide pour rédiger le libellé exact des traités de paix de sorte qu’ils seront acceptables pour les deux parties. Les interprètes interviennent dans les conversations et les communications des chefs d’État, et ont le pouvoir d’entretenir des relations, donnant un aperçu et des conseils aux Premiers ministres et Présidents, les empêchant de faire des faux-pas culturels.

4.     La traduction élit les dirigeants du monde.

Dans de nombreux pays, comme les États-Unis, où une personne sur cinq parle une langue autre que l’anglais à la maison, la traduction joue un rôle important dans la politique. Ce n’est pas un hasard si Barack Obama et Mitt Romney ont traduit leur site web en espagnol, et s’ils font régulièrement appel à des interprètes pour communiquer avec les électeurs non-anglophones.

5.     La traduction crée des emplois.

On estime qu’en 2012 le marché de la traduction pesait 33 milliards de dollars. On compte plus de 26 000 agences de traduction dans le monde dont la  plupart sont de petites entreprises, un contributeur essentiel à toute économie saine. Ces agences emploient non seulement des traducteurs, mais également des professionnels issus, entre autres, du marketing, de la vente et de la comptabilité.

6.     La traduction est le carburant de l’économie.

Les entreprises internationales ne peuvent pas vendre leurs produits et services sans traduction. Choisissez une société du CAC 40, visitez leur site web et vous vous apercevrez qu’il sera multilingue. Sans traduction, ces entreprises seraient incapables de répondre aux attentes de leurs clients et actionnaires.

 7.     La traduction nous divertit.

Que vous soyez un fan de foot, de basket ou de rugby, il suffit de jeter un coup d’œil sur l’entourage de votre équipe, et vous trouverez à coup sûr, un traducteur ou un interprète. La géographie n’est pas un obstacle au recrutement des meilleurs joueurs, voilà pourquoi les athlètes professionnels comptent sur les interprètes lors du déplacement d’un pays à l’autre. Mais n’oublions pas que les livres de grands sportifs ont aussi besoin d’être traduits. Qui aurait lu la biographie de Zlatan Ibrahimovic si elle était uniquement rédigée en suédois ?

8. La traduction nourrit le monde.

Dans le secteur de l’agroalimentaire, les matières premières sont souvent achetées à l’étranger. De même, les géants de l’industrie agroalimentaire comme McDonald, Nestlé ou encore Ferrero vendent leurs produits à l’échelle mondiale, mais seulement grâce à la traduction. Toutes ces entreprises comptent sur la traduction pour communiquer avec les employés qui parlent d’autres langues, ce qui signifie que les manuels de ressources humaines, les contrats, les logiciels de formation et les procédures doivent être traduits pour mettre la nourriture sur la table.

Source: « http://www.huffingtonpost.com/nataly-kelly/translation-shapes-your-life_b_1921015.html »

Traduction, localisation, interprétation, kézako ?

 

ConférenceAujourd’hui, nous allons aborder les différences entre traduction, localisation et interprétation.

  • Traduction

Définition du Larousse

Traduction : énonciation dans une autre langue (ou langue cible) de ce qui a été énoncé dans une langue (la langue source), en conservant les équivalences sémantiques et stylistiques.

La traduction consiste à transposer un texte d’une langue à une autre. Les traductions sont toujours effectuées par des traducteurs spécialisés traduisant vers leur langue maternelle. Il est possible de traduire tous types de documents (documentation technique, brevets, brochures, sites internet…) issus de tous les domaines (droit, médecine, assurances, aéronautique…).

 

  • Localisation

Définition du Larousse

Localisation : Adaptation d’un produit, d’une activité productrice ou commerciale à une zone géographique, en fonction de divers facteurs naturels, techniques, économiques, culturels et sociaux.

La localisation est bien plus qu’une traduction. Elle ne consiste pas seulement à transposer le texte d’une langue à une autre, elle consiste également à adapter le texte d’une culture à une autre en prenant en compte notamment :

  • Les devises (par exemple, conversion des euros en dollars)
  • Les unités de mesure (par exemple, conversion des mètres, pouces, litres etc.)
  • Les couleurs (en Occident la couleur blanche est traditionnellement associée au mariage et à la pureté alors qu’en Chine et au Japon, le blanc symbolise la mort).

 

  • Interprétation

Définition du Larousse

Interprétation : transposer oralement une langue dans une autre ou qui sert d’intermédiaire, dans une conversation, entre des personnes parlant des langues différentes.

Bien que souvent confondues, la traduction et l’interprétation sont deux pratiques bien distinctes. La traduction vise à transcrire un document écrit d’une langue à une autre, alors que interprétation vise à transcrire des paroles d’une langue à une autre.

Il existe deux types d’interprétations.

  • L’interprétation simultanée : l’interprète traduit le discours de l’orateur en même temps que ce dernier s’exprime. L’interprète est dans une cabine insonorisée. On fait appel aux interprètes simultanés lors des conférences multilingues.
  • Interprétation consécutive : l’interprète laisse l’orateur terminer son discours avant d’en proposer une traduction. Ce type d’interprétation s’adresse en particulier aux conversation entre deux interlocuteurs ne parlant pas la même langue.

Comment le prix d’une traduction est-il calculé ?

Prix d'une traduction

Vous avez besoin de traduire votre site internet, votre blog ou bien votre documentation technique ? Vous vous êtes donc surement demandé « mais combien ça va me coûter ? ». Dans cet article, nous allons essayer de décrire les différents facteurs à prendre en compte pour calculer le coût d’une traduction.

 

  1. Les prix sont-ils différents en fonction des langues ?

 

Eh bien oui, les prix varient d’une combinaison linguistique à une autre. Ainsi, plus la combinaison linguistique est courante, et, par conséquent, plus il est aisé de trouver un traducteur, moins le coût sera élevé. On peut par exemple citer la traduction anglais<>français, italien<>français ou bien encore espagnol<>français. A contrario, plus la combinaison linguistique est rare, plus le prix sera élevé, c’est le cas notamment des combinaisons linguistiques incluant des langues nordiques (norvégien, suédois, danois etc.) ou des langues régionales, par exemple le breton ou le basque.

 

  1. Les prix sont-ils calculés au mot, à la phrase ou à la page ?

En traduction technique (par opposition à la traduction littéraire) il est d’usage de calculer le prix en fonction du nombre de mots sources. Les mots sources sont les mots du document d’origine, par opposition aux mots cibles, qui sont les mots contenus dans la version traduite du document.

 

  1. Je voudrais faire traduire les modes d’emploi de plusieurs de mes produits, ils sont quasi-identiques à l’exception de quelques phrases, dois-je payer le même prix pour toutes les notices ?

 

Eh bien non. En effet, la plupart des agences de traduction et des traducteurs indépendants possèdent des logiciels d’aide à la traduction, appelés outils de Traduction Assistée par Ordinateur.

 

  1. Alors, comment cela fonctionne-t-il ?

Il faut vous imaginer un tableau. Dans chaque ligne de ce tableau, il y a une phrase de votre document. Dans la colonne de gauche, se trouve le texte d’origine, dans la colonne de droite, la traduction de ce texte. Le logiciel va enregistrer toutes les phrases ainsi que leur traduction et créera ce qu’on appelle une « mémoire de traduction ». Ainsi, lorsque le traducteur entrera votre deuxième mode d’emploi dans le logiciel, ce dernier comparera toutes les phrases du mode d’emploi déjà traduit avec celle du nouveau mode d’emploi. Toutes les phrases parfaitement identiques dans les deux documents seront automatiquement traduites (le logiciel insèrera automatiquement la traduction sauvegardée).

 

  1. Quelle incidence sur le prix d’une traduction?

Lors de la traduction de votre premier document, vous devrez payer chaque mot « au prix fort ». Néanmoins, lors de la traduction de vos autres documents similaires, un pourcentage de réduction (variant d’une agence à une autre et d’un traducteur à un autre) sera appliqué.

 

  1. Les mémoires de traduction peuvent-elle être appliquées à tous types de documents ?

 

Théoriquement oui. Néanmoins, pour certains types de documents, dont le contenu n’est que très peu répétitif (comme les emails, communiqués de presse ou bien articles scientifiques) les mémoires de traduction n’ont que très peu d’intérêt.

 

  1. Y a-t-il d’autres frais qui peuvent s’ajouter ?

 

Oui, on peut citer les frais de mise en page, de gestion de projet ou de traduction en urgence.

Les frais de mise en page concernent le recours à des outils de PAO (Publication Assistée par Ordinateur, comme InDesign© ou Photoshop©) pour les documents à la mise en page complexe devant être retouchée suite à une traduction. Par exemple, l’anglais étant beaucoup plus concis que le français, l’espace alloué au texte anglais est bien moindre que celui alloué au texte français.

Les frais de gestion de projet ne sont pas facturés par toutes les agences de traduction. Ils peuvent s’appliquer lorsqu’il s’agit de gérer des projets volumineux : gros volume de mots à traduire dans plusieurs langues.

Enfin, il existe également des frais de traduction en urgence.

 

  1. Pour conclure, pourquoi faire appel à une agence de traduction ?

Les agences sont en mesure de gérer tous types de projets de traduction allant de la simple traduction d’un email à la traduction d’un mode d’emploi en 15 langues.

Elles travaillent avec un réseau de traducteurs indépendants, leur permettant ainsi de pouvoir proposer une grande variété de combinaisons linguistiques mais aussi de domaines de spécialisation. En effet, chaque traducteur est spécialisé dans un domaine (scientifique, juridique, médical, informatique etc.).

Les agences possèdent également des licences de logiciels que les traducteurs indépendants ne possèdent pas (généralement lié au coût des licences…).

Enfin, faire appel à une agence vous fait gagner du temps. Il vous suffit de faire parvenir votre document, l’agence se charge elle-même de trouver tous les traducteurs et de résoudre les problèmes qui pourraient survenir.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à visiter notre site.

Traduction des formules de politesse en anglais et en espagnol

Courrier, formule de politesse

Courrier, formule de politesse

Vous avez besoin de rédiger un courrier en anglais ou en espagnol mais ne savez pas quelle formule utiliser ?

Le tableau ci-dessous regroupe les principales formules de politesse en anglais et en espagnol. Bien plus qu’une simple traduction, il s’agit d’une véritable adaptation d’une culture à une autre. Ainsi, si le français a tendance à utiliser de longues formules, l’espagnol et l’anglais sont beaucoup plus directs.

En françaisEn anglaisEn espagnol
Cher (Chère) ...Dear ...Distinguido Señor
Distinguida Señora
Cher (Chère) Monsieur/Madame DupontDear Mr./Mrs. DupontApreciado Sr. Dupont
Apreciada Sra. Dupont
Madame, Monsieur, Dear Sir or Madam,Apreciados Señores
J'espère que vous allez bienI hope this email/letter finds you well. Espero que esté bien
AffectueusementLoveUn abrazo
AmicalementBest wishes (standard)
All the best (familier)
Atentamente
AmitiésKind regardsRecuerdos
Bien à vousBest regardsAtentamente
CordialementRegardsSaludos
Dans l'attente de votre réponseI look forward to your answerEspero tener noticias de usted pronto
Je vous prie d'agréer, Madame/Monsieur, l'expression de mes sentiments distinguésYours trulySe despide cordialmente
Veuillez agréer, Madame/Monsieur, l'expression de mes sentiments les meilleurs (GB)Yours sincerely (quand on connait le nom de la personne)

Yours faithfully (quand on ne connait pas le nom de la personne)
Atentamente
Veuillez agréer, Madame/Monsieur, l'expression de mes sentiments les meilleurs (US)Sincerely yours

En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un traducteur expérimenté pour faire traduire votre document. Vous économiserez ainsi du temps et serez assuré que votre courrier est irréprochable.

L’agence In Fine Traduction sera présente au salon Techinnov le jeudi 11 février !

arton6434

En dix ans, le salon techinnov est devenu « the place to be » pour les entreprises innovantes. Pour sa dixième édition, le salon regroupera plus de 1600 décideurs de grands groupes, PME et laboratoires dans quatre villages thématiques : le village de la compétitivité, le village de la connectivité dans l’industrie, le village des compétences High-tech et celui des grands donneurs d’ordres.

In Fine Traduction mettra en avant les compétences pointues de ses traducteurs professionnels afin de développer de nouveaux partenariats avec des entreprises innovantes.

Pour une traduction de qualité, pensez aux règles typographiques !

« on va manger les enfants ! » ou « on va manger, les enfants ! »

 

Une bonne traduction est non seulement une traduction fidèle à l’original, mais également un texte de qualité, sans fautes et dont la lecture est fluide.

La ponctuation permet de faciliter la lecture d’un texte en le rendant plus fluide mais peut également changer  le sens d’une phrase du tout au tout. Elle est uniformisée grâce aux différents codes typographiques. Cet article fait un rappel des règles  de ponctuation françaises et anglaises.

Brève histoire de la ponctuation

Les tout premiers textes ne contenaient aucun signe de ponctuation. Imaginez alors la difficulté pour lire un texte entier…

Les tout premiers signes de ponctuation remontent à l’Antiquité grâce aux trois responsables successifs de la Bibliothèque d’Alexandrie (Zénodote, Aristophane de Byzance et Aristarque de Samothrace) qui introduisirent dans l’alphabet grec les trois signes de ponctuation suivants :

  • Le point d’en haut : indique la fin d’une phrase
  • Le point médian : indique qu’il faut faire une pause moyenne
  • Le point d’en bas : indique qu’il faut faire une courte pause

L’objectif de ces trois points était non seulement de faciliter la lecture orale des textes en ajoutant des marques de diction mais également de permettre de bien séparer le texte en lui-même des différentes notes ajoutées (appelées gloses) grâce à une mise en page adaptée.

Saint Jérôme fut le premier à utiliser la ponctuation suivie dans sa traduction latine de la Bible qui acquit de ce fait une apparence de texte lisible. Ainsi, il reprit les trois points introduits par les responsables de la Bibliothèque d’Alexandrie et rédigea le texte en colonnes.

 

Quelques dates clés :

1434 : apparition de l’imprimerie qui changea radicalement la typographie

1533 : apparition de la majuscule puis de l’apostrophe et enfin du point d’exclamation

1540 : traité de Dolet codifiant les règles typographiques. Plusieurs auteurs refusèrent de suivre ce traité et s’en moquèrent allègrement. Néanmoins, à la fin des années 1700, le grammairien Nicolas Beauzé réussit à prouver l’importance des règles typographiques. Les imprimeurs adoptèrent ainsi la ponctuation.

 

Règles relatives à la ponctuation française et anglaise

Nom du signe de ponctuationSigne de ponctuationRègle françaiseRègle anglaise
Point.Pas d’espace avant, une espace aprèsPas d’espace avant, une espace après
Virgule,Pas d’espace avant, une espace aprèsPas d’espace avant, une espace après
Points de suspension...Pas d’espace avant, une espace aprèsPas d’espace avant, une espace après
Parenthèse fermante)Pas d’espace avant, une espace aprèsPas d’espace avant, une espace après
Crochet fermant]Pas d’espace avant, une espace aprèsPas d’espace avant, une espace après
Guillemets anglais fermantsPas d’espace avant, une espace aprèsPas d’espace avant. Les signes de ponctuation de fin de phrase sont compris dans les guillemets.
Parenthèse ouvrante(Une espace avant, pas d’espace aprèsUne espace avant, pas d’espace après
Crochet ouvrant[Une espace avant, pas d’espace aprèsUne espace avant, pas d’espace après
Guillemets anglais ouvrantsUne espace avant, pas d’espace aprèsUne espace avant, pas d’espace après
Deux points:Une espace insécable avant, une espace aprèsPas d’espace avant, une espace après
Point-virgule;Une espace insécable avant, une espace aprèsPas d’espace avant, une espace après
Point d'interrogation?Une espace insécable avant, une espace aprèsPas d’espace avant, une espace après
Point d'exclamation!Une espace insécable avant, une espace aprèsPas d’espace avant, une espace après
Guillemets français fermants>>Une espace insécable avant, une espace après
Pourcentage%Une espace insécable avant, une espace aprèsPas d’espace avant, une espace après
Signes mathématiques+ - x = Une espace insécable avant, une espace aprèsUne espace insécable avant, une espace après
Guillemets français ouvrants<<Une espace avant, une espace insécable après

15% de réduction sur une traduction gastronomique ou oenologique

Les fêtes de fin d’année approchant, c’est le moment de booster vos exportations. Une étude a démontré que plus un produit est cher, plus les acheteurs vont vouloir s’informer dans leur propre langue avant d’acheter. Ainsi nous vous proposons une réduction de 15% sur une demande de traduction dans les domaines de la gastronomie et de l’œnologie. Cette offre est valable sur une seule demande de traduction (en cas de demandes groupées, offre valable sur celle dont le montant est le plus élevé) jusqu’au 23 décembre 2015 inclus.

Qui sont nos traducteurs ?

Tous nos traducteurs traduisent vers leur langue maternelle et maîtrisent parfaitement leur langue source (langue source : langue dans laquelle votre document d’origine est écrit). Nos traducteurs possèdent également une connaissance approfondie de leur domaine de spécialité et d’excellentes capacités rédactionnelles.

Nos traducteurs professionnels s’engagent à travailler avec rigueur et précision et à respecter minutieusement les consignes qui leur sont communiquées ainsi que les délais.

Quels documents faire traduire ?

Nous proposons de traduire, entre autres, vos brochures, dépliants, menus, newsletters, documents publicitaires etc.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter !

Toute l’équipe d’In Fine Traduction vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année.